It's time for child care for all - Des services de garde éducatifs pour tous

For the English version, click HERE

le 29 avril 2021

Partout dans la province, les travailleurs du secteur des services de garde et leurs alliés ont plaidé pour la reconnaissance, la sécurité et la justice en ces temps extraordinaires. Plus récemment, ils ont exigé une vaccination prioritaire pour tous les éducateurs/trices de la petite enfance.

La nouvelle du gouvernement de l’Ontario invitant les travailleurs des services de garde à s’inscrire pour les vaccinations à compter d’aujourd’hui est un motif de célébration pour plusieurs. C’est le résultat de l’action collective de nombreuses personnes impliquées pour faire de cette demande une réalité pour ces travailleurs essentiels. Vos actions ont permis au personnel des services de garde de participer au déploiement de la phase 2 de la vaccination en Ontario. Ensuite, vos actions garantissent que le personnel de garde d’enfants sera priorisé pour la vaccination dans notre ville. Maintenant, ces mesures se sont traduites par une vaccination prioritaire généralisée pour le personnel des services de garde partout en Ontario.

Cependant, de nombreux fournisseurs sont encore laissés pour compte – et vous avez le pouvoir de changer cela.

En excluant les travailleurs des services de garde en milieu familial indépendants (sans permis) – qui s’occupent probablement d’environ les deux tiers des enfants de notre ville, selon les propres estimations de la Ville d’Ottawa – la province continue de mettre en danger les travailleurs de première ligne essentiels.

Doug Ford sait que les services de garde sont essentiels pour que la province demeure pleinement opérationnelle – c’est pourquoi elle est restée ouverte même pendant les périodes de verrouillage strict. Il reconnaît que les nouvelles variantes du COVID-19 se propagent davantage aux enfants que la variante originale, que les épidémies de garde d’enfants sont en augmentation, et que nous travaillons avec des enfants démasqués toute la journée. Son gouvernement exige «flexibilité» et «choix» en matière de garde d’enfants, tout en abandonnant d’énormes sections de la main-d’œuvre.

Le gouvernement de l’Ontario est – encore une fois – délibérément négligent en ne vaccinant pas tout le personnel de garde d’enfants de la province. La Dre Vera Etches et Santé publique Ottawa contribuent, en ne contestant pas le déploiement provincial lorsqu’ils en ont le pouvoir, à cette négligence.

Le personnel des services de garde et les parents de tout l’Ontario en ont assez de la façon dont ils ont été traités par tous les paliers de gouvernement pendant cette pandémie et ne vont plus permettre de faire demi-tour.

Vous pouvez contribuer à les responsabiliser et à les forcer à changer, ce que vous avez fait très efficacement cette année. Plus que jamais, nos programmes et nos communautés doivent être systématiquement organisés pour lutter pour la sécurité, la justice et un réel changement dans le système de notre ville, de notre province et de notre pays.

Si vous souhaitez entrer en contact avec des organisateurs d’éducation de la petite enfance – sur votre lieu de travail, dans votre quartier, dans votre circonscription – veuillez envoyer un courriel à ottawa@ccnow.ca avec «Organiser» dans la ligne d’objet.

En solidarité,

Un Enfant, Une Place (Ottawa)                  SCFP 2204 – Travailleurs en services de garde de l’est de l’Ontario

ottawa@ccnow.ca                                         cupe2204@gmail.com

ottawa.ccnow.ca                                            2204.cupe.ca


Pour une copie PDF bilingue de la déclaration à partager dans vos réseaux, veuillez télécharger la version ci-dessous

[social_share template="single-post" postid="394" shareurl="http://ottawa.ccnow.ca/2021/04/29/declaration-conjointe-dun-enfant-une-place-ottawa-et-du-scfp-2204-sur-les-vaccinations/?ss=394"]